Le Cèdre Héritage change de visage…

7 décembre 2017

Certains ont peut-être déjà remarqué qu’avec le changement de millésime notre cuvée Cèdre Héritage a également changé de packaging : une bouteille bourguignonne, une étiquetté épurée et élégante… Un habillage plus en phase avec l’évolution de ce vin au cours des dernières années. Car comme les années précédentes, le millésime 2015 se présente très aromatique et croquant, porté par la fraîcheur du terroir de Cahors, avec des tanins discrets et fluides. Un plaisir pour tous et pour toutes les tables.


Revue du Vin de France - Nos plus belles années entre Limousin et Pyrénées

21 novembre 2017

Château du Cèdre - GC 2011

"Des vagues de fruit satiné et volubile. Sa chaire luxuriante est tramée par des tanins de grande finesse et de belle fraîcheur. "


Cèdre Héritage 2015 - une belle expression du Malbec

29 septembre 2017

Pascal en Jean-Marc Verhaeghe ont obtenu la certification bio au terme d’une longue pratique commencée au début des années 1990. Dédié autrefois à la culture de la lavande, le domaine compte aujourd’hui 27 ha de vignes. Un pilier de l’appellation Cahors.

GC Cahors 2014
Plus d’une fois couronnée, une cuvée de prestige issue de pur Malbec vinifié et élevé dans le bois neuf pendant vingt-sept mois. Malgré la durée de ce séjour, les fruits noirs restent bien présents au nez, soutenus par des notes empyreumatiques et épicées. Ces arômes se prolongent dans une bouche ample et structurée, aux tanins déjà enrobés, qui s’étire en une longue finale marquée par un boisé toasté et brioché. Un vin bien construit.

Cèdre Héritage 2015 *
Une belle expression du Malbec, une trame tannique fondue, de la rondeur, de la finesse et une finale élégante et fraîche.

Guide Hachette 2018


Château du Cèdre GC 2014 par Bettane et Desseauve

18 septembre 2017

" Magnifique nez d’une grande pureté qui peut rappeler un Pinot noir, la bouche est élégante, sapide et longue. Ce vin exprime Cahors avec beaucoup de finesse. "


Le Cahors GC "Ténor de l’année" dans le Guide Hubert 2017/2018

21 juillet 2017

Château du Cèdre Cahors GC 2014
Un nez complexe de mûre, de violette, de poivre, le fruit noir domine. De la finesse en bouche avec une grande force. Un vin à la fois puissant et délicat, déjà fondant. Du pur jus de belle nature. Pour un filet de bœuf rôti.

Château du Cèdre Le Cèdre 2014
De la framboise rôti et de fruits noirs épicés, une bote grillée. Une bouche pleine et fraiche avec un fruit sobre et fondant. Longue finale fruitée. Remarquable équilibre pour un tajine aux pruneau.


Le Cahors sans soufre du Château du Cèdre - Un exemple !

17 juin 2017

Cahors Extra Libre Le Cèdre : Cette cuvée sans soufre ajouté s’affine et dévoile un fruit éclatant et un jus savoureux et long. Un exemple.

La Revue du Vin de France - Spécial Millésime 2016


Du Malbec à Bordeaux !

22 mai 2017

Venez nous retrouver au salon VINEXPO BORDEAUX du 18 au 21 juin avec Accents & Terroirs Hall1 – C 310


Le vin Noir est de retour !

24 avril 2017

La loi détermine qu’un Cahors doit contenir au moins 70% de Malbec, associé au Merlot ou Tannat. Ceci donne des vins rouges puissants, qui peuvent faire face à un foie gras, aux truffes, à la viande de bœuf, différents gibiers, au confit de canard et au cassoulet. Traditionnellement, les vins de Cahors proposent des arômes de pruneau, de fruits noirs, fumé, cuir et tabac, avec un léger soupçon « animal ». Mais les Cahors plus modernes se placent du côté des vins plus légers et avenants, marqués par la souplesse, des fruits rouges et même quelques notes florales.

Château du Cèdre 2012
Vous pouvez vous attendre à trouver des arômes de mûre, de sous-bois, de fruits noirs et du bois de cèdre, ainsi que à une très belle acidité et des herbes aromatiques. Ce vin est composé de 90% de Malbec, associé à parts égales au Merlot et Tannat, issus de vignes d’au moins 30 ans d’âge.

Extrait d’un article paru dans le Chicago Tribune


LE CÈDRE SUR PRO WEIN - HALL 12 / STAND B05

1er mars 2017

Venez nous retrouver au salon PRO WEIN à DÜSSELDORF du 19 au 21 mars avec Accents & Terroirs HALL 12 / STAND B05.

Nous vous invitons à retrouver ou découvrir les vins du domaine. Nous serons heureux de vous présenter le millésime 2014 pour le Château du Cèdre, Le Cèdre et le GC, ainsi que le millésime 2016 pour l’Extra Libre sans soufre. NOUVEAUTÉ 2017 : Nous apporterons la cuvée LE CÈDRE EXTRA LIBRE 2015, entièrement vinifiée et élevée sans soufre.


Une fine de Malbec : l’idée fait son chemin...

25 février 2017

Pourquoi, à l’instar de ce qui se fait sur d’autres appellations, ne pas distiller de la fine (de l’eau-de-vie de vin) à base de Malbec ?

Certains visionnaires, ont déjà avancé dans cette direction. C’est le cas de Pascal Verhaeghe, qui a fait élaborer par Laurent Cazottes une eau-de-vie de marc à base de Malbec (Marc de GC).

Extrait d’un article paru dans La Dépêche en février 2017.


Château du Cèdre Cahors 2014

14 janvier 2017

"Un Malbec a savourer dès cette année !" Revue du Vin de France Janvier 2017 - Quinze rouges parfaitement à l’aise à table.


Guide Hachette 2017 : Château du Cèdre – Le Cèdre 2013

20 décembre 2016

Comme toujours, un long élevage en fût de deux ans est à l’origine de cette cuvée phare du domaine et de l’appellation. Le 2013 est fidèle à ses devanciers : c’est un pur Malbec très équilibré, expressif et élégant à l’olfaction (fruits rouges et noirs, épices, menthol et notes boisées), à la fois solide et fin en bouche, étiré dans une longue finale fraîche. 2018 – 2022, filet de b½uf sauce périgueux.

Pascal et Jean-Marc ont obtenu la certification bio au terme d’une longue pratique commencée au début des années 1990. Dédié autrefois à la culture de la lavande, le domaine compte aujourd’hui 27 ha de vignes. Un pilier de l’appellation Cahors.


Cahors – Le Cèdre Malbec Vintage 2010

20 décembre 2016

Dégustation  : très fruité avec un nez complexe de mûre et de cassis, une pointe de violette, d’épice et de cacao. La bouche est suave et veloutée avec une longueur toute en fraîcheur. Ses Douceurs : desserts chocolatés.

Publié par Le Figaro


Château du Cèdre 2013 par Wine Enthusiast

14 décembre 2016

Fait à 90% de Malbec, on trouve aussi un peu de Merlot et de Tannat dans l’assemblage de ce vin. Doté d’une structure tannique serrée, c’est un vin concentré et épicé, avec une belle texture, rehaussé d’arômes de myrtilles. L’acidité constitue une belle colonne vertébrale. À savourer à partir de 2019.

Wine Enthusiast Buyers Guide 2016


Histoire belge dans les vignes du #Cahors

14 décembre 2016

Après des séjours à Vire-sur-Lot, chez Pascal et Jean-Marc Verhaeghe au Château du Cèdre, Jean-Jacques Montignies a écrit « D’une génération à l’autre ». Son grand-père et celui des Verhaeghe ont quitté leur Belgique natale pour le Lot.

À en croire son auteur, le déclencheur du livre « D’une génération à l’autre » est un article publié en 2014 dans la presse belge. Jean-Jacques Montignies y découvre l’existence de deux frères, vignerons lotois (Pascal et Jean-Marc Verhaeghe) dont le grand-père en 1918 avait quitté le village de Moorslede en Belgique flamande pour s’installer dans le Lot. « Je les ai contactés, car il se trouve que mon grand-père aussi qui résidait en Belgique dans un village situé à 23 kilomètres de Moorslede avait exactement pris la même direction mais c’était en 1940. Ce hasard des destinées, rejoignait mon envie de boucler une trilogie sur le vin commencée par les vins de Loire puis le Beaujolais ».

Extrait d’un article paru dans La Dépèche


Château du Cèdre : La gamme des vins sans soufre est un modèle du genre @BettaneDesseauv

17 novembre 2016

"Depuis quinze ans, le Château du Cèdre figure au plus haut sommet de Cahors, grâce à une viticulture exigeante, placée sous la responsabilité de Jean-Marc, et des vinifications très précises, conduites par Pascal. Leur terroir les y aide, car il est l’un des plus qualitatifs du cru. [...]

La gamme des vins sans soufre est un modèle du genre qui devrait servir de source d’inspiration aux domaines qui se lancent dans cette voie."

Guide Bettane et Desseauve 2017


Rencontre avec un Cahors Extra Libre Millésime 2015

17 novembre 2016

Noir comme un véritable Cahors, on perçoit néanmoins des reflets pourpres très lumineux dans le verre. Le nez est intense, plein de cassis et d’autres fruits mûrs avec d’agréables notes végétales et d’épices, donnant une jolie complexité au vin. Très juteux, le vin fait penser à un coulis de fruits frais en bouche. Tandis qu’une belle rondeur caresse les joues, l’acidité vive et citronnée souligne la finesse et la justesse des tanins, rallongeant les caudalies. On a envie de croquer ce vin, de le mordre à pleines dents, de le déguster sans tarder.

Un carré d’agneau, quelques figues caramélisées, une polenta épicée et crémeuse, sachez que ce vin ne vous demandera aucune retenue sur la gourmandise ! Néanmoins, bien gardé dans une cave fraîche et silencieuse, il devrait nous réserver de belles surprises gustatives d’ici quelques années.


Nos vins blancs sont disponibles

9 septembre 2016

Le Cèdre blanc est déjà presque un vin mythique. Un fier vin du Lot, 100% Viognier, vinifié et élevé dans des fûts de 500 litres pendant 9 mois. Sous une belle robe or vert brillant, se cache un nez très complexe, avec des arômes de rose, d’abricot et de litchi, avec un très léger boisé. En bouche, il met en avant un beau volume, de la puissance et du gras, avec une longue finale minérale et élégante, rehaussé par une petite touche de violette. Un vin qui aime vieillir quelques années et qui s’apprécie sur des Saint Jacques poêlées ou des fromages bourguignons.

Une petite surprise pour ces deux vins du millésime 2015 : tous deux ont été vinifié et élevé sans soufre ajouté. Seul une petite quantité de sulfites les a aidé à passer le cap de la mise en bouteilles.

Lisez plus sur notre blog Vinparleur.


LA RÉVOLUTION DE CAHORS !

24 août 2016

"Cahors est une appellation en train de se découvrir, qui vit une vraie révolution, avec une diversité de terroirs formidables."

"On retrouve peu à peu des terroirs oubliés, qui vont nous faire aller de surprise en surprise. En même temps, nous assistons à de nouvelles manières de vinifier, sans oublier les évolutions climatiques, favorables à toute cette alchimie… Cahors est promis à devenir une très grande appellation. "

Jacqueline Friedrich – The world of fine wine, lu dans la "Vie Quercynoise"


DES VINS NATURELS EXCELLENTS !

18 août 2016

"Avec ses vins sans soufre Pascal Verhaeghe signe une belle progression. Les résultats qu’il obtient sont magnifiques. Nous somme là en présence de vrais vins sans soufre ; des vins nature excellents."

Fabrice Beaugrand – Bettane & Desseauve

Extrait de l’article lu sur "La Vie Quercynoise"


CAHORS EXTRA LIBRE SANS SOUFRE

21 juillet 2016

Faut-il libérer le vin ? Nous ne le savons pas. Si nous sommes très peu interventionniste dans nos chais, nous veillons néanmoins de près sur le devenir de nos vins. Et la création de ce Cahors Extra Libre est seulement devenue possible après plusieurs années de préparation au vignoble.

Vin libre, ce Cahors annonce d’entrée de jeu sa couleur (noire). Baies sauvages, épices, tabac à pipe… Le nez semble indomptable ! À l’aise dans le verre, il tempère rapidement son caractère, affichant davantage de fruits et des notes assez légères, telle la violette et la fleur de sureau. La bouche surprend autant, se montrant d’une légèreté quasi déconcertante, tout en étant dense et compact. Extrêmement délicat, il ne cache pourtant jamais ses origines cadurciennes, pleinement visibles à travers les épices et le bois de cèdre qui résonnent en finale.

Un vin qui nous surprend par son expression et sa diversité gustative, tout en restant encré dans son terroir et fidèle au cépage. Il est vraiment libre ce Cahors…

Article paru sur le blog
www.vinparleur.net


Que pensez-vous de la #biodynamie, Pascal Verhaeghe ?

12 juillet 2016

"On n’est pas labellisé en biodynamie, mais on l’utilise néanmoins beaucoup. On n’a encore jamais revendiqué ce statut et on ne fait pas tout en biodynamie, parce que souvent, ce n’est possible qu’avec de toutes petites superficies. En revanche, on s’en rapproche le plus possible.

Il y a 15 ans, les partisans de la biodynamie, on les prenait un peu pour des fous. Au début, ça semblait même plutôt sectaire. Et puis petit à petit cela a beaucoup évolué et on s’est aperçu qu’il y a tout de même pas mal de choses qui fonctionnent relativement bien, même si, bien souvent, on ne sait pas les expliquer. Dans la pratique, on constate que les vignes se portent mieux, que les raisins sont de meilleure qualité, qu’on arrive à avoir des maturités phénoliques avec des degrés d’alcool un peu moins important, qu’on a moins de pieds qui meurent tous les ans, etc. Bref, tout un tas de petites choses qui nous disent qu’on est dans la bonne voie. Pour la petite histoire, on est parti dans l’agriculture biologique dès 1992, parce qu’on a appris que notre père était tombé malade à cause des produits chimiques. On s’est alors dit qu’il fallait absolument travailler différemment.

Aujourd’hui, parmi tous ceux qui travaillent chez nous dans les vignes, personne ne voudrait revenir à l’époque ou on utilisait des produits chimiques."

Extrait de l’article par Vino2Travel


CHATEAU DU CÈDRE 2012 PAR RM JAMES

17 février 2016

Ce domaine bien connu appartient à Pascal et Jean-Marc Verheaghe. Situé proche de Vire-sur-Lot, le vignoble de 27 hectares est certifié en agriculture biologique depuis 4 ans.

Château du Cèdre 2012 : Un soupçon de cèdre et de vanille, associé aux cerises noires, aux pruneaux et au sureau, doux et croquant à la fois, avec quelques notes de poivre et de terre.

"Extrait du French Wine Touring Guides par Richard Mark James."


Cahors 2015 : Un très beau millésime !

16 décembre 2015

Un état sanitaire parfait, des degrés maitrisés (13.5°), donnent des vins de grand équilibre, frais et sapides, plein de promesses. Un grand millésime en devenir.

Le printemps débuta en douceur avec des températures supérieures à la moyenne en avril et mai et une pluviométrie déficitaire. Le mois de juin exceptionnellement ensoleillé permit une floraison parfaite des raisins suivie par 60mm de pluie les 14 et 15 juin. Le très beau temps dura jusqu’aux pluies divines du 13 et 14 août (60 mm sans orages violents). Le vignoble est en pleine santé et les 30 mm de précipitation au début
d’un mois de septembre ensoleillé annonce une parfaite maturation des raisins.

Nous avons débuté les vendanges des blancs le 15 et des rouges le 24 septembre dans de très bonnes conditions.


Sélection Bettane & Desseauve 2016

19 novembre 2015

Excellents 2012, à la hauteur de la réputation du château et modèles de beau cahors.

Les 27 hectares (dont 25 de rouges) se répartissent en trois îlots sur deux des meilleurs types de sols de l’appellation, notamment la fameuse troisième terrasse. L’un est argilo-calcaire, situé sur un cône d’éboulis calcaires, donc très pierreux, et donne des vins tout en finesse. L’autre est un sol de galets mêlés de sables rougeâtres, de silice et d’argiles, propice aux plus puissants des Cahors. Les vins sont certifiés en agriculture biologique depuis le millésime 2012.

Les vins : Excellents 2012, à la hauteur de la réputation du château et modèles de beau Cahors.


SOMPTUEUX CAHORS !

31 octobre 2015

« Ce qui tue le goût de terroir, c’est le SO2 », avançait quant à lui Pascal Verhaeghe, qui, avec son frère, officie au Château du Cèdre à Cahors.

S’il partage la même vision que son collègue Lescarret de Gaillac sur le plan de l’agriculture biologique, ainsi que sur une baisse très marquée de l’apport de ce fameux antioxydant dans les cuvées, ce perfectionniste peaufine depuis 2004 (!) une cuvée qui, elle, est totalement exempte de la molécule en question.

Une première cuvée de 10 000 bouteilles est prévue en 2015. Rarement ai-je dégusté un tel bijou de pureté. Mais voilà, tout est déjà vendu !

Extrait de l’article LE SOIR, Montréal.


Château du Cèdre, la référence de l’appellation - Guide RVF 2016 **

13 octobre 2015

Depuis plus de quinze ans, les frères Verhaeghe, Pascal à la vinification et Jean-Marc au vignoble, font du Château du Cèdre la référence de l’appellation. Il faut dire qu’ils bénéficient d’un terroir exceptionnel. […]
Issus de vendanges idéalement mûres et sélectionnées, les vins, toujours très colorés, atteignent un rare niveau de qualité et de régularité. Les tanins présentent un velouté séducteur à des vins pleins et longs.

Les vins : l’enrobage et l’exubérance du Cèdre blanc 2014 (pur Viognier) ne nous emballe pas. En rouge le Cahors 2012 entame une jolie évolution classique toujours menée par des tanins fins. L’extraction est juste sur le Cèdre 2012, concentré, long et un peu doucereux dans les tanins. Marqué d’un fruit noir et de saveurs chocolatés, dense, le GC 2012 est enveloppé et demande quelques années de cave pour digérer son élevage et livrer sa texture fine. Le vin de liqueur de malbec, friand et digeste, accompagnera bien sur des fromages bleus.


Le Cèdre 2012 - Guide Hachette 2016

30 septembre 2015

"La finale mentholée apporte un supplément d’élégance à cet ensemble bien construit."

"Un pur Malbec élevé deux ans en fût à l’engageante robe pourpre soutenue. Il livre un nez plaisant où le grillé de l’élevage se mêle aux fruits rouges et noirs compotes. La bouche est fraiche et repose sur des tanins déjà fondus. La finale mentholée apporte un supplément d’élégance à cet ensemble bien construit."


Le Malbec de #Cahors : L’original

25 juillet 2015

Le Château du Cèdre, chef de file du mouvement biologique et de l’export à Cahors, a continuellement joué un rôle pour pousser la région vers l’international.
Vigneron passionné de deuxième génération, Pascal Verhaeghe enseigne aux autres domaines comment vendre leurs vins dans d’autres pays, ainsi que la façon de cultiver sans pesticides. L’utilisation des levures naturelles et l’abandon progressif des sulfites

Extrait de "Le Malbec de Cahors : L’original" par
Taylor Eason - 23 mai 2015


"Black grapes" - raisins noirs - par Mary Downey

10 juillet 2015

"J’adore ce côté riche et noir typique des vins de Cahors. Je peux me permette de l’affirmer, car je pense en avoir dégusté non loin de 300 lors de ma première visite dans cette région fascinante il y quelques semaines. Même s’ils se présentent dans des styles différents, allant du fruité et souple jusqu’à la sur-puissance, la plupart d’entre eux (et les plus attirants d’entre eux) marient parfaitement la typicité juteuse du Malbec avec une profondeur noire et savoureuse."

Château du Cèdre 2011 - Une riche beauté, élaborée par le vigneron talentueux Pascal Verhaeghe - suave, mais avec une belle structure et une finale légèrement salée.


Le Cèdre 2011 - mon Cahors préféré !

29 mai 2015

ll m’a fallut la carte des vins du « Cherche Midi », le nouveau bistro de Keith McNally’s dans New Yorks Lower East Side, pour me retrouver face à face avec mon Cahors préféré, la cuvée Le Cèdre 2011 du Château du Cèdre.

Tous les vins de ce producteur valent le détour, y compris le Château du Cèdre 2011 avec son savoureux goût de pruneau. Mais la cuvée Le Cèdre d’un noir profond, un des produits premium du Château, comprend de nombreuses contradictions rassemblés avec beaucoup d’élégance, comme dans tous les grands vins. Elle est riche mais pas épaisse. Elle est pleine de fruits noirs sucrés – cerise, mûre – mais elle a une longue finale précise, sans aucune lourdeur. Une légère note de goudron la rend encore plus intéressante. Et elle se marie parfaitement avec la côte de bœuf du « Cherche Midi ». C’est un vin pour la viande rouge par excellence !

Si vous suivez un régime de « vin rouge solide," Le Cèdre est un billet de première classe pour le prochain niveau du Malbec.

Extrait de « What to Drink Now : Getting to Know French Malbecs » Par Ted Loos, Mars 2015


La hiérarchie des saveurs "à la française"

16 avril 2015

Pour comprendre comment nous pensons et construisons nos vins, il faut s’approcher de la cuisine française. Il existe chez elle une hiérarchisation des saveurs et des goûts, basée à la fois sur la puissance, la finesse, la complexité et l’originalité des flaveurs exaltés par un met.

La rareté des ingrédients et la préparation nécessaire avant de pouvoir jouir pleinement de la dégustation ont également de l’importance.

LA TRUFFE est un exemple pour cette vision culinaire « à la française ». À la fois dépendante du terroir, du climat et du millésime, c’est une denrée exceptionnelle. Après l’avoir trouvée à l’aide de l’appareil olfactif d’un chien, d’un cochon ou d’une mouche et l’avoir extraite de la terre, sa conservation...

LISEZ LA SUITE SUR VINPARLEUR


"Une longueur d’avance pour Le Cèdre..."

2 avril 2015

" Le Cèdre des frères Verhaeghe conserve une longueur d’avance. Ils ont tout compris cinq ans avant tout le monde. Leurs vins sont frais et élégants."
Bernard Burtschy (LU DANS LA DÉPÈCHE)


Premier regard sur le millésime 2014 à Cahors

19 mars 2015

Au printemps le millésime 2014 s’annonçait précoce. La floraison , bien aidé par le beau temps, se déroula dans de bonnes conditions laissant présager une belle récolte.

Fin juin et juillet furent très humides, pas vraiment en pluviométrie mais surtout en nombre de journées pluvieuses. L’été débuta dès les premiers jours d’août et dura jusqu’à fin octobre, ce qui permit une maturité optimale des raisins.
Après un début d’été très tendu, les vendanges se sont déroulées avec le sourire, encuvant tous les jours des raisins de qualité sans stress. Les vins de 2014 ont une grande densité, une belle fraicheur et beaucoup de finesse.

Assurément un grand millésime !


Le Cèdre Malbec vintage 2011 par la RVF et Wine Enthusiast

18 décembre 2014

Ce Malbec s’approche de très près du style d’un Porto.Il est riche, légèrement noisette et très bien équilibrée entre la sucrosité des fruits noirs et son acidité, et possède des tanins serrés qui promettent un bon vieillissement.
Buvez-le à la fin d’un repas, comme un Porto Vintage.
GUIDE DE LA RVF 2015

Le Malbec Vintage 2011 s’est ouvert en un an, la fermeté de ses tannins juteux recadrant adroitement l’exubérance du fruit.
WINE ENTHUSIAST


GUIDE BETTANE ET DESSAUVE 2015

10 décembre 2014

Pascal et Jean-Marc Verhaeghe conduisent de main de maître, depuis 1988, cette propriété familiale qui continue coûte que coûte à montrer la voie à toute l’appellation. Depuis quinze ans, le Château du Cedre figure au plus haut sommet de Cahors, grâce à une viticulture exigeante placée sous la responsabilité de Jean-Marc et des vinifications très précises, conduits par Pascal. Leur terroir les y aide car il est l’un des plus qualitatifs du cru…

Le domaine commercialise sagement ses très bons 2011, sans doute les mieux élevés de l’appellation, harmonieux dans leur puissance. Cèdre et GC bien entendu.


"Apprivoiser le tigre" - dégustation Decanter

2 décembre 2014

« Pendant que le Malbec Argentin vole probablement la vedette, les meilleurs producteurs de son pays d’origine à Cahors vous accueillent dans une ère de finesse et d’élégance »

Pascal est un visage familier à Cahors, car il conseille de nombreux domaines et achète également des raisins à ses clients. Détendu et souriant, on le sent très compétent et il inspire confiance.

Château du Cèdre 2010
"Rouge opaque, épices, bois et cerise noir au nez. Attaque fraîche, concentré mais vif, avec vigueur et structure, mais sans trop d’extraction. Long en bouche. A boire entre 2014 et 2022."

DECANTER OCTOBRE 2014


Place 49 dans le Top 100 du Wine Enthusiast

27 novembre 2014

LE CÈDRE 2010 est classé à la 49ème place dans le TOP 100 des grands vins de garde du monde des "Cellar Selections 2014" du Wine Enthusiast.

C’est un grand millésime pour Le Cèdre. Avec des tanins sombres et une structure impressionnante, ce vin est grand et fruité sans jamais être écrasant. Fruits noirs denses, griottes et chocolat noir se combinent avec une minéralisé et une acidité juteuse...
C’est un vin à faire vieillir pendant de nombreuses années, laissez lui le temps jusqu’en 2018.

En 2014, un peu plus de 17 000 vins ont été examiné par nos rédacteurs et de ce total seul six pour cent a mérité de figurer dans nos Cellar Selections, qui désigne de très bons vins avec un fort potentiel d’évoluer en s’améliorant pendant de nombreuses années. À partir de cet échantillonnage déjà réduit, nous avons établi notre Top 100 Cellar Selections 2014 - tous les vins indispensables, les « must-haves » de l’année, qui méritent une place dans votre cave.


Dégustation prestige Sommeliers International

6 novembre 2014

LE CÈDRE 2011 : une très belle garde mais déjà une grande bouteille, un plaisir.

Robe : Grenat, reflets violines, profonde.
Nez : se développe sur les fruits des bois. Baies rouges et noires, notes de menthol.
Bouche : pleine, souple, des tanins fins et fruités, mûre, persistance aromatique importante. Longue, agréable.

Accords mets et vins : volaille à la broche.
Garde : 2029


GC 2011 ** DEUX ÉTOILES AU GUIDE HACHETTE 2015

30 septembre 2014

Ce pur Malbec né de sols argilo-calcaires tire de son élevage de deux ans en barrique un nez complexe de fruits mûrs fondus dans la vanille. Son palais ample et structuré persiste longuement sur les arômes perçus à l’olfaction : un vin structuré et bien fruité (cerise), rehaussé de réglisse.

Pascal et Jean-Marc Verhaeghe ont acquis leur certification bio au terme d’une longue pratique commencée au début des années 1990. Consacré autrefois à la culture de la lavande, le domaine compte aujourd’hui 27 ha de vignes. Un pilier de l’appellation Cahors.


Domaines de référence : les Cahors majuscules !

12 juillet 2014

Pascal et Jean-Marc Verhaeghe sont les fers de lance du réveil de Cahors, de l’ambition à laquelle ces vins prétendent désormais. Les secrets de cette réussite ? Un terroir de premier ordre, entre troisième terrasse et cône d’éboulis calcaire, servi par une viticulture perfectionniste, certifiée « bio » depuis 2012. La qualité du fruit constitue la signature du style Verhaeghe, dense et d’une netteté parfaite...

LE CÈDRE 2010 : Mentholé, fumée, cette cuvée campe ses riches notes épicées sur un corps nerveux.
LE CÈDRE 2005 : Compact, en attente, avec des qualités manifestes de chair.
GC 2010 : Ce 2010 explore de nouveaux horizons de suavité épicée et de velouté de texture.

"Cahors, renaissance d’un grand vignoble" La RVF Juillet – août 2014


Oeuf bio, copeaux de truffe et Le Cèdre 2001

12 mai 2014

Le mariage d’amour entre l’œuf et la truffe n’est plus à vanter. Œufs brouillés, omelettes, mouillettes trempées dans l’œuf coque : tout fonctionne.

Mais l’œuf cuit à basse température (de 62° à 64°C) joue, en plus, sur les textures. Le blanc est pris, tandis que le jaune reste parfaitement liquide. La truffe y troue facilement son chemin et la cuvée Le Cèdre 2001 répond présenta à toute la variété des saveurs.

Revue du vin de France Envies – Cahors et la truffe. Émotions éphémères avec David Blanco


GUIDE DES MEILLEURS VINS A MOINS DE 20 EUROS

17 avril 2014

Château du Cèdre 2009  : Dans un esprit très classique au nez avec de belles nuances d’épices, la bouche harmonieuse et langue sans excès, va sur le poivre et la violette, et exprime un équilibre fin. Un beau Cahors de plaisir.

"Guide des meilleurs vins à moins de 20 euros" 2014 de la Revue du vin de France


LE CEDRE ELU MEILLEUR VIN DU MONDE EN CHINE !

14 avril 2014

La très prestigieuse Revue du vin français, dans son édition chinoise, a désigné le Cèdre 2006 produit par Pascal et Jean-Marc Verhaeghe à Vire-sur-Lot comme... le meilleur vin du monde. Difficile de faire mieux.


Dégustation de Malbec de Cahors par Vinum

20 mars 2014

GC 2010 (18/20)
Même si à première vue ils semblent proches, ce vin se distingue quand même de la cuvée Le Cèdre, l’autre grand vin de ce producteur célèbre...Par son harmonie encore plus présente, par son style racé et la grande complexité de ses épices, par l’impressionnante élégance et la pureté de son fruit, par la classe de ses tanins et sa fraîcheur splendide.
À boire entre 2018 et 2026

Le Cèdre 2010 (17/20)
Bouquet très complexe et fumé. D’une construction parfaite, harmonieuse, dense et juteuse. Long, très long avec une belle fraîcheur en finale. Un vin délicieux, qui est déjà bon à savourer dûe à son fruit et sa fougue, mais qui peut encore vieillir pendant longtemps. Il évoque des souvenirs de Toscane.
À boire entre 2016 et 2026

Château du Cèdre 2010 (16/20)

Encore un peu fermé, mais déjà très racé, avec des tanins d’un grain très fin et sans aucune dominance d’alcool ou de bois. Un vin qui a de la classe et qui peut vieillir, même si son équilibre permet de l’apprécier déjà maintenant, après un passage en carafe.
À boire entre 2014 et 2024

Cèdre Héritage 2011 (16/20)
Il se montre épicé, fougueux avec une grande buvabilité : un vin amusant qui trouve sa place sur toutes les tables et qui accompagne tout ce qui demande du vin rouge. Boire jeune.
À boire en 2013 ou 2014

VINUM décembre 2013 : 45 vins dégustés, 40 vins sélectionnés, 1 vin avec 18 points, 6 vins avec 17 points…


Le Cèdre 2010 - un vin souverain, émancipé, libre...

20 mars 2014

Sur le palais des griottes gambadent en compagnie de piment d’Espelette, tandis que des jus de cassis et de Criste marine dégringolent de la rétro-olfaction jusqu’en finale... Cette dernière est charnue, légèrement boisée, taillé dans le cuir tanné, la torréfaction et les peaux de raisins secs.

Extrait "Art de Vivre" - novembre 2013, par Olivier Cao

×