Accueil

GC Cahors 2016

Appellation : AOC Cahors

Assemblage : 100 % Malbec

Terroir : Le vignoble du Cèdre recouvre les coteaux de "Bru".
Son terroir est constitué des deux meilleurs types de sol de l’appellation :
-  soit 50% de cônes d’éboulis calcaire appelés "Tran"
-  et 50 % de Hautes terrasses du Mindel, argilo-silicieuse, bien ressuyées, riches en galets roulés.

Age de vignes : 45 à 56 ans

Conditions climatiques : Alors que le printemps s’annonçait frais et humide, il changea subitement d’avis avant la fleur, pour nous donner du soleil et des températures plus agréables. Des conditions météorologiques idéales, qui devaient subsister jusqu’en automne, interrompus seulement par quelques pluies nourricières en juillet et août. Le mois de septembre se montra patient, laissant le temps aux raisins d’atteindre leur pleine maturité. Les vendanges « sans stress » commencèrent le mercredi 5 octobre 2016.

Rendement : 25 hl/ha

Vinification : Sans sulfite. Tri de la vendange, égrappage et foulage. Fermentation en fûts neufs ouverts de 500 litres, température de vinification 28°, pigeages au début de la fermentation alcoolique et cuvaison de 40 jours. Fermentation malo-lactique dans les mêmes fûts neufs.

Élevage : Élevage de 28 mois dans les mêmes fûts neufs. Pas de filtration, mis en bouteille au Château, stockage à la propriété en chai climatisé.

Dégustation : Le roi GC se fait attendre, comme toujours. Silencieux à l’ouverture, le visage fermé, seul quelques arômes noirs s’échappent du premier verre ; puis le cassis, les griottes, le cacao et la violette se mêlent à une sensation e fraîcheur. Qu’on soit patient et qu’on se prépare, car le temps arrivera à dénouer ce bouquet avec certitude. La bouche est puissante et riche, soutenue par la fraîcheur et une véritable structure tannique. Présente, dense et jeune, elle porte déjà en elle la promesse de la longévité et de l’épanouissement, tandis que des épices, le poivre vert et quelques zestes de citron l’accompagnent en fin de bouche.
Un grand vin, sage et entier, qui se tiendra à votre disposition pendant de nombreuses années.

Accompagnement  : Un grand vin à apprécier sur : une pièce de bœuf grillée, une entrecôte forestière, un civet de chevreuil, un lapin aux pruneaux, un cassoulet, un foie gras, un confit de canard, une terrine de gibier, une volaille rôtie, du boudin, un Rocamadour.

Sucres résiduels ≤ 1 g/l
Dans de bonnes conditions de conservation (10/15°C et hygrométrie > 70%) nous garantissons la qualité de cette cuvée pour les 15 à 20 ans à venir

Wine Enthusiast octobre 2019 : 95/100

 
Retour à l’accueil
 
Vin noir de Cahors