Esquisse d’un domaine original

  • Domaine familial dirigé par Pascal et Jean-Marc Verhaeghe
  • Superficie : 27 hectares
  • Encépagement rouge 90 % de Malbec, 5 % de Merlot et 5 % de Tannat
  • Encépagement blanc 1ha de Viognier, 0,7 ares Sémillon, Muscadelle, Sauvignon
  • Vignes âgées entre 20 et 51 ans
  • Rendements moyens limités à 30 hl/ha en moyenne pour une densité de plantation de 4000 à 5500 pieds /hectare
  • Equipe de 12 personnes, soit 1 personne en moyenne pour 2.5ha
  • Emblème : le cèdre centenaire situé à l’entrée du domaine symbole d’universalité
  • Mission : satisfaire les amateurs de grands vins
  • Navigation à l’estime : aller de l’avant, expérimenter et s’aventurer vers de nouvelles voies

Histoire

Château du Cèdre

Des origines flamandes : Léon Verhaeghe, originaire de Morsleede, quitte sa terre natale au début du XXème siècle et s’installe dans le Lot. En 1958, son fils, Charles Verhaeghe et sa femme Marie-Thérèse établissent une exploitation en polyculture et créent le vignoble du Cèdre en plantant un hectare de vigne par an sur trois parcelles.

L’appel de la vigne

Les frères Verhaeghe

En 1973, tout en continuant à distiller la lavande, Charles effectue sa première mise en bouteille. Ses fils, Pascal et Jean-Marc appartiennent à la deuxième génération. Pascal, passionné de moto, découvre ou plutôt redécouvre la vigne chez un ami bourguignon Jean-Marie Guffens. Nous sommes en 1980 « Sur la route du Bol d’Or, je voulais faire une simple halte chez Jean-Marie… j’y suis resté plusieurs jours, mes toutes premières vendanges. » Huit ans plus tard, après des études d’œnologie à Mâcon Davayé, et des expériences en Bourgogne et en Napa Valley à Saintsbury, il décide de reprendre le domaine familial avec son frère Jean-Marc, alors jeune diplômé d’œnologie de la Tour Blanche dans le Sauternais.

Les frères Verhaeghe

Jean-Marc s’occupe de la vigne et Pascal de la vinification, de l’élevage et de la commercialisation. Un esprit de connivence et une réelle convergence de points de vue sont à la base de leur projet en commun.

1995, l’année de l’émancipation

Mis à l’épreuve par un millésime difficile (80% du domaine est grêlé), Jean-Marc et Pascal se remettent en question. Il fallait valoriser le terroir et baisser les rendements. « Il y a une dimension immatérielle, la vigne offre toujours plus que ce qu’on lui a donné. » En capitalisant sur le terroir, en se rapprochant de la nature, les vignes ont gagné en équilibre et leurs raisins, en qualité et en saveur. Le style des vins du château du Cèdre était né.

Le Cèdre Diffusion

Créé en 1995 le Cèdre Diffusion est une société de commercialisation des vins de viticulteurs-partenaires cadurciens que nous conseillons et suivons de la vigne et au chai. Chaque année, les propriétés avec lesquelles nous travaillons augmentent le volume de vin mis en bouteille sous leur propre étiquette. C’est un signe de réussite pour nous, notre contribution au développement de l’appellation.

Développer nos marques

Cedrus

Cahors est un terroir unique et superbe ; cela signifie qu’on peut y produire de grands vins de longue garde mais aussi des vins plus légers et plus simples, empreints de la même typicité. Nos marques sont un outil commercial et représentent pour nous l’opportunité de proposer à nos clients des vins typiques, simples et de qualité ; des vins accessibles.


2000, Domaine Marcevol dans les Côtes du Roussillon

En collaboration avec notre ami Guy Predal, œnologue natif de Perpignan, nous avons repris les vignes d’un vigneron partant à la retraite. 12 hectares de vignes, âgées de 15 à 95 ans et situées entre 300 et 600 m sur des petites terrasses. Presque tout le travail est effectué à la main, sur un vignoble difficile d'accès et travaillé entièrement en culture biologique. Le climat de ce terroir est un atout : l’altitude permet des maturités lentes, ce qui est facteur de fraîcheur - qualité rare dans des régions aussi chaudes. Pour en savoir plus sur les vins de Marcevol, contactez-nous.